Tout est soi-même, tout est un       
(Spiritualité, ésotérisme, alchimie, conscience, éveil, non-dualité, unité, l'Un)       

dimanche 23 octobre 2016

Tous les humains sont capables de voler, de léviter, les seules choses qui les en empêchent ce sont leurs densités. C'est pareil pour la clairvoyance, clairaudience, télékinésie, magnétisme etc, il faut se nettoyer. Comment se débarrasser de densités, se purifier ? réponse dans les livres : Accroche-toi et sors de la mort, et Eipho-Guidance.

lundi 17 octobre 2016

Le jugement dernier dont il a toujours été question, c'est lorsque l'homme n'en a plus aucun, uniquement.
Et considérer une notion de péché à l'apparition de l'homme c'est être dans la dualité, donc pas dans la réalité.
Dans la bible il est dit que Dieu a fait l'homme à son image, mais en vérité dans la bible c'est l'homme qui a fait Dieu à son image. Et seul l'être duel peut voir la dualité, une séparation entre Dieu et l'homme. Seul l'être duel peut juger, condamner, diviser etc.
Dieu quant à lui n'est certainement pas duel, mais ses expériences dans la matière en tant qu'homme peuvent l'être.

mercredi 12 octobre 2016

Où que l'on aille il faut amener le corps.
On renaît tout le temps parce qu'on n'est pas capable de garder le corps, de l'illuminer entièrement.
On ne peut pas fondre dans l'Absolu et prétendre à l'immortalité, on y est déjà dans l'Absolu.
L'Absolu c'est l'Esprit, le côté masculin de la Matière : le non-manifesté.
L'Absolu, ce n'est que la moitié des choses, appréhendé avec l'intellect seulement.
L'être non-duel ne divise pas matière et esprit, ne rejette pas la matière, c'est un, la même chose sous un aspect différent. Donc le corps est un avec l'esprit.
L'Absolu seul considéré comme la réalité suprême est une grave erreur, entrainant division, perte énergétique et souffrance au sein même du corps. Car le corps est l'esprit, son côté féminin.
(En savoir plus dans Accroche-toi et sors de la mort, et Eipho-Guidance)
Et attention aussi aux voyages conscients hors du corps. Sans un bon ancrage il y a déstabilisation et irritation donc perte énergétique, ce qui amène ---> monde personnel et astral de plus en plus bas.
Parcours de développement secondaire sur le chemin spirituel
Absolu (1ère étape). Non-dualité (2ème étape), puis état d'Unité (dans le corps), corps de Lumière, intégration du moi-supérieur, venue de la Pure Lumière, maîtrise de l'Illusion et maîtrise de la création.
  • L'Absolu, est en vérité la première étape de l'initié. C'est la Paix, paix de l'esprit, état modifié de conscience, connaissance, et sensation de lumière de par les premiers résultats acquis sur le chemin spirituel (éveil, développement personnel, connaissance de soi, identification de l'ego, ouverture et connexion à l'âme, au divin, à l'universel, à l'énergie, et l’acquisition d'une certaine forme de libération grâce notamment à des guérisons intérieures). Cette paix lumineuse peut être très forte et apporter un grand bien-être. C'est la première grande transformation. Sagesse et Lumière.
  • La non-dualité, c'est en premier lieu l'analyse de son propre comportement duel, lequel se répercute sur l'extérieur, l'environnement. De ce constat, on saisit que l'élément perturbateur est le mental (fausse croyance, agitation, division, limitation, et système de pensée négatif, instable, souffrant). L'unité, c'est juste savoir et comprendre véritablement que tout est un. Dans la non-dualité, il n'y a pas d'opposé, pas de bourreau ni victime, pas de mal ou de bien, pas d'ombre ou de lumière, pas de haut ni de bas, tout est un, tout est soi. La position juste est au centre. La non-dualité amène au cœur.
  • L'état d'Unité quant à lui va au-delà de la compréhension intellectuelle puisque c'est dans le corps que tout se passe. L'Absolu est d'énergie masculine (le Père, le Ciel, la Paix). Or dans le corps il y a aussi l'énergie féminine (la Mère, la Terre, l'Amour). Si on ne nourrit que son côté masculin, il y a scission, perte de vitalité, amincissement etc. L'état d'unité va marier dans le corps les deux énergies, on obtient alors l'Un, le Cœur. L'être est aligné, centré, transcendé, ni homme ni femme mais les deux réunis (non-duel), centre/cœur réalisé de par également l'amour pour la Matière/la Création.
  • Le corps de Lumière apparaît au fur et à mesure des guérisons de plus en plus grandes et profondes en soi, des transformations, au fur et à mesure que toute densité ait été illuminée, ce qui en même temps élève vers le moi-supérieur. De par aussi l'intégration divine, de la pureté, de la sagesse, de l'amour et de l'unité en soi. Le corps vibre de pure énergie (sa nature originelle) et rayonne.
  • Le moi-supérieur, c'est être constamment dans ses hautes énergies. Ne plus avoir affaire au mental duel, aux pensées réductrices, dévalorisantes, de jugement, offensives (division) etc, ni aux états apathiques, inconscients, nuisibles. Se tirer toujours vers le haut et se sentir grand, avoir des pensées pures, une hygiène de vie pure. Être toujours dans la conscience-présence de son moi-supérieur. Savoir qu'en vérité, on est (en entier dans) le moi-supérieur et que le moi-inférieur ou les moi-inférieurs ne sont que des fragments, des petites parties de soi-même (en général affectées par des densités - à guérir).
  • La Pure Lumière, est le résultat de la présence constante au moi-supérieur et de l'intégration de tous les niveaux précédents, mais aussi marque la compréhension et l'entrée hors de l'Illusion, ainsi que la maîtrise de la force de vie créatrice. Ces deux derniers points ne peuvent être atteints avant d'avoir intégré le reste, palier par palier.

vendredi 7 octobre 2016

Il y a autant de divin dans un non-éveillé que dans un éveillé. Autant de Dieu dans l'un que dans l'autre. Dieu s'y manifeste avec la même force.
- Je sais que tu es Dieu mais comment se fait-il que tu l'ignores ?
- Parce que je dois faire cette expérience sans le savoir.
Moralité : même à travers un non-éveillé c'est toujours Dieu qui s'exprime.

Encore plus loin : le non-éveillé et l'éveillé sont un. S'ils se voient deux et différents c'est que forcément l'éveillé a des zones non-éveillées en lui et inversement pour le non-éveillé. Mais les deux sont Dieu, un seul être. C'est l'Un, ou bien alors la division vue par la conscience non-éveillée.

Donc, la grande vérité c'est que les non-éveillés, les gens non-connectés, sont aussi des maîtres (dans ce qu'ils ont à nous apprendre), tous et toujours, à égalité avec qui se prétend éveillé ou connecté.

Ce n'est pas parce qu'on a certains sens plus développés qu'untel, qu'on est plus évolué qu'untel. Non seulement on est tous au centre, dans le même point central, mais de plus l'espace-temps n'existant pas, où situer cet untel ?
Pourquoi les humains vivent-ils dans un tel état de souffrance, de déconnexion ? Quelle en est la cause fondamentale ?
Toutes les autres espèces sur cette planète vivent libres et dans un état de bien-être, toutes. Pourquoi ? Parce qu'elles vivent toutes dans la nature, en symbiose dans et avec la nature, et chacune en respectant son propre rythme de vie.
L'état de bien-être dont il est question est celui d'être libre dans la nature, d'avoir la nature pour liberté, de retrouver sa véritable nature, libre, libéré de tout, dans la nature. De vivre comme un être vivant et non plus comme une machine. Alors forcément, la réalité revient. C'est simple, dès qu'on n'est plus heureux dans le moment présent, c'est qu'on n'est plus dans son rythme de vie.
On souffre quand on n'est plus dans la vie, qu'on ne sait plus y être.
Il est bon à chaque coup dur, d'aller se ressourcer/régénérer/revitaliser dans la nature, en s'imprégnant le maximum des énergies présentes pour une transformation intérieure. Ainsi il n'y a plus d'accumulation dans le corps de densité créant mal-être.