Tout est soi-même, tout est un       
(Spiritualité, ésotérisme, alchimie, conscience, éveil, non-dualité, unité, l'Un)       

       
"Loxo, beeting the earth" © par Valérie Jourdy (Breath of wood),        
spécialement pour eipho.blogspot.fr
       

lundi 19 juin 2017

Trouver ou réaliser sa mission d'âme, c'est ce qui est dit dans différents milieux spirituels, comme un impératif, avec parfois une petite liste de rôles déjà prédéfinis.
Alors, il n'est pas rare de voir certaines personnes déprimer, se dévaloriser, parce qu'elles ne savent pas quoi faire ni par où commencer, se croyant dans l'inaction. Ce qui crée de l'agitation (trouble et déconnexion).
Cependant il ne s'agit que du domaine du faire, d'une forme de conformisme : " Il faut faire comme tout le monde. Si on ne fait rien, on n'est rien ". Premièrement c'est impossible de ne rien faire, on est toujours en train de se transformer, et en vérité l'important c'est "être". Être ici et maintenant, en paix, avec soi-même. Se détendre, lâcher-prise, tout va bien. L'important c'est être quelqu'un de bien, c'est tout. Et le faire se fait tout seul.
Si l'on est quelqu'un de bien, on a déjà réalisé sa mission de vie. Le reste c'est du surplus, non-obligatoire, tout viendra si cela doit venir. Il n'y a pas besoin de faire quelque chose de plus pour faire ce qui doit être fait, ou pour se sentir (ou prouver) être quelqu'un aux yeux du monde (de son égo). Mais bien sûr, on peut suivre les opportunités, ce qui met en joie, les élans créateurs de l'être qui attire une autre sorte de faire quand c'est le moment et le mieux pour l'être.
On peut également constater, tout ce que nos autres moi ont réalisé, puisqu'il ne s'agit que de soi-même en tout être. Mais ce n'est pas parce que certaines choses sont déjà faites, qu'il ne faut pas les faire soi-même si cela est l'envie intérieure. Automatiquement, ces choses seront différentes.
La vraie connexion à soi-même (présence) dans l'instant-présent provoque le juste faire. Le faire est déjà là. La mission d'âme est déjà en train de se faire (même seul dans une grotte pendant 5 ans). Être l'être c'est avoir tout réaliser.
L'important c'est être, et le faire se fera toujours d'une manière ou d'une autre, on ne peut y réchapper. Parce que être, c'est faire.
La meilleure chose qui puisse être c'est se réaliser soi-même, qu'importe la façon.