Tout est soi-même, tout est un       
(Spiritualité, ésotérisme, alchimie, conscience, éveil, non-dualité, unité, l'Un)       

       
"Loxo, beeting the earth" © par Valérie Jourdy (Breath of wood),        
spécialement pour eipho.blogspot.fr
       

mercredi 12 octobre 2016

Parcours de développement secondaire sur le chemin spirituel
Absolu (1ère étape). Non-dualité (2ème étape), puis état d'Unité (dans le corps), corps de Lumière, intégration du moi-supérieur, venue de la Pure Lumière, maîtrise de l'Illusion et maîtrise de la création.
  • L'Absolu, est en vérité la première étape de l'initié. C'est la Paix, paix de l'esprit, état modifié de conscience, connaissance, et sensation de lumière de par les premiers résultats acquis sur le chemin spirituel (éveil, développement personnel, connaissance de soi, identification de l'ego, ouverture et connexion à l'âme, au divin, à l'universel, à l'énergie, et l’acquisition d'une certaine forme de libération grâce notamment à des guérisons intérieures). Cette paix lumineuse peut être très forte et apporter un grand bien-être. C'est la première grande transformation. Sagesse et Lumière.
  • La non-dualité, c'est en premier lieu l'analyse de son propre comportement duel, lequel se répercute sur l'extérieur, l'environnement. De ce constat, on saisit que l'élément perturbateur est le mental (fausse croyance, agitation, division, limitation, et système de pensée négatif, instable, souffrant). L'unité, c'est juste savoir et comprendre véritablement que tout est un. Dans la non-dualité, il n'y a pas d'opposé, pas de bourreau ni victime, pas de mal ou de bien, pas d'ombre ou de lumière, pas de haut ni de bas, tout est un, tout est soi. La position juste est au centre. La non-dualité amène au cœur.
  • L'état d'Unité quant à lui va au-delà de la compréhension intellectuelle puisque c'est dans le corps que tout se passe. L'Absolu est d'énergie masculine (le Père, le Ciel, la Paix). Or dans le corps il y a aussi l'énergie féminine (la Mère, la Terre, l'Amour). Si on ne nourrit que son côté masculin, il y a scission, perte de vitalité, amincissement etc. L'état d'unité va marier dans le corps les deux énergies, on obtient alors l'Un, le Cœur. L'être est aligné, centré, transcendé, ni homme ni femme mais les deux réunis (non-duel), centre/cœur réalisé de par également l'amour pour la Matière/la Création.
  • Le corps de Lumière apparaît au fur et à mesure des guérisons de plus en plus grandes et profondes en soi, des transformations, au fur et à mesure que toute densité ait été illuminée, ce qui en même temps élève vers le moi-supérieur. De par aussi l'intégration divine, de la pureté, de la sagesse, de l'amour et de l'unité en soi. Le corps vibre de pure énergie (sa nature originelle) et rayonne.
  • Le moi-supérieur, c'est être constamment dans ses hautes énergies. Ne plus avoir affaire au mental duel, aux pensées réductrices, dévalorisantes, de jugement, offensives (division) etc, ni aux états apathiques, inconscients, nuisibles. Se tirer toujours vers le haut et se sentir grand, avoir des pensées pures, une hygiène de vie pure. Être toujours dans la conscience-présence de son moi-supérieur. Savoir qu'en vérité, on est (en entier dans) le moi-supérieur et que le moi-inférieur ou les moi-inférieurs ne sont que des fragments, des petites parties de soi-même (en général affectées par des densités - à guérir).
  • La Pure Lumière, est le résultat de la présence constante au moi-supérieur et de l'intégration de tous les niveaux précédents, mais aussi marque la compréhension et l'entrée hors de l'Illusion, ainsi que la maîtrise de la force de vie créatrice. Ces deux derniers points ne peuvent être atteints avant d'avoir intégré le reste, palier par palier.