Tout est soi-même, tout est un       
(Spiritualité, ésotérisme, alchimie, conscience, éveil, non-dualité, unité, l'Un)       

mardi 7 juillet 2015

Le vrai je n'a pas d'attribut ni de qualificatif et ne peux en avoir.
"Je suis(est) la Pure Conscience et voici ma(sa) projection (en désignant le corps, le monde ou l'univers)", et la vrai projection est pure Lumière, sinon c'est son propre mental qui est vu.
Le corps, le monde et l'univers sont en soi. Le corps ne bouge pas dans le monde, c'est le corps qui bouge en soi.

Un corps est une micro-projection de la(sa) projection totale (l'univers). Lorsqu'on s'identifie à sa projection, à un corps, (je suis ce corps, je suis untel), le mental, l'ego, l'illusion, la division et la dualité sont créés. Il y a un rétrécissement considérable de la conscience qui se voit ainsi limitée au niveau de sa projection : le corps. Alors effectivement, étant dans le faux, dans une fausse identification, un mental illusoire et agité entre en action et invente son propre monde (la propre projection de sa projection). Tant qu'on est là-dedans, on dort ou on rêve, ce qui est la même chose

L'état sans pensée ce n'est pas depuis le corps qu'on peut l'avoir, puisque le corps étant une projection, en s'identifiant à lui un mental est automatiquement créé.
Le mental étant pensées par excellence, c'est alors une lutte sans fin que de ne plus vouloir penser depuis le corps.
Donc l'état sans pensée ce n'est pas depuis le corps qu'on peut l'avoir, mais en se désidentifiant du corps que cet état est déjà là. Vu que dans notre vraie nature on ne pense pas, seule sa(la) projection le fait, puisqu'étant dans le faux, un mental qui n'existe pas (illusoire) est créé. Ainsi tout ce qui est vu qui n'est pas Pure Lumière est faux, rien qu'une projection mentale... car identifié au corps. Rétrécie et enfermée là-dedans, la conscience densifie considérablement la Lumière.
La seule chose à faire, ce n'est donc pas d'avoir des états supérieurs énergétiques ou vibratoires depuis le corps etc, mais de sortir de cette identification. Alors c'est là qu'il y a le véritable état illimité. C'est la seule réalisation/libération à avoir, à se défaire de sa propre illusion. C'est tout.

"Je ne pense pas donc je suis" est la vraie formule.

Dans cette illusion, on expérimente l'état de manque, voilà tout ce qu'il se passe. Voilà toute la vérité.
Tout le monde se croit un corps, alors la Pure Conscience rêve, et dans son rêve elle ne fait qu’expérimenter ses états de manque, évidemment, puisque ne sachant plus qu'elle est elle-même.

La dépendance affective qui est alors vécue est le résultat d'un manque de maturité et de connaissance. Son seul retour, avec les désirs, est la souffrance pour l'éternité. Mais apparemment, il faut vivre plus de souffrance pour devenir plus mature et en sortir. À moins que la connaissance fasse son effet avant. Mais tout cela est illusoire, étant déjà la Pure Conscience.

Il faut aussi faire monter l'amour dans le Cœur, et non pas le laisser au bas de la colonne vertébrale, sinon c'est toujours la dualité qui est expérimentée.