Tout est soi-même, tout est un       
(Spiritualité, ésotérisme, alchimie, conscience, éveil, non-dualité, unité, l'Un)       

       
"Loxo, beeting the earth" © par Valérie Jourdy (Breath of wood),        
spécialement pour eipho.blogspot.fr
       

lundi 11 mai 2015

Sans pensée, la création est immobile, maîtrisée, intacte dans le centre/cœur.
Dès qu'il y a pensée, la création projetée vers l'extérieur, n'est alors plus maitrisée.
La création est pensée. La pensée est création.
Arrêter l'illusion dans son élan, c'est arrêter de la projeter, tout simplement.
Qui maîtrise ces pensées, maîtrise la création.
Car n'est-elle pas le résultat du créateur ?
Qui est le créateur lorsqu'il n'y a que l'Un ?
Se tenir sans pensées, n'est pas les écarter sans fin.
Mais avoir transcender le mental par la cessation de son agitation.
Ainsi illuminé, l'état atteint alors, maintient l'être centré et établi dans son plein potentiel créateur, sans plus aucune force dispersée ou perdue. L'Inconscient n'étant plus produit. Ainsi le temps est arrêté, le pur créateur est libre alors de créer quand il le veut, et de se voir en tant que forme dans le temps et l'espace, ou de résorber sa projection à sa guise. Voilà le vrai pouvoir du mental réalisé. Ce qui est créé est déjà maîtrisé.
Or tout cela n'est valable que pour l'être. Sans l'être, extérieur et intérieur sont même, sont une seule et même chose. Ce qui est (sans quelqu'un pour l'être, le penser, donc le projeter), est en son état originel, pur. Toujours dans le centre/cœur.
De la maîtrise de l'apparition de la création il est question ici (due à l'apparition ou non des pensées), non pas de la maîtrise de la matière qui elle découle de la maîtrise du corps (voir Eipho-Guidance). Et bien entendu, qui maîtrise le mental (le système des pensées) maîtrise aussi le souffle (la respiration). Ainsi donc le véritable être est le centre/cœur lui-même.
Fixé sur la seule pensée illuminée, le monde est dans la Lumière.