Tout est soi-même, tout est un       
(Spiritualité, ésotérisme, alchimie, conscience, éveil, non-dualité, unité, l'Un)       

mercredi 20 mai 2015

La réalité ne peut être exposée, ce que l'on expose c'est du mental, résultat de sa propre agitation.

également

Tout ce qui n'est pas perçu comme la Lumière est du mental, reflet de sa propre agitation.

Agitation = déconnexion.

Quand je vois mes autres moi dans les réseaux sociaux, je sais qu'ils sont déconnectés. Mais "ils sont" n'existe pas, c'est "je suis". Je sais que ce n'est que moi-même que je vois, par conséquent ici : mon propre reflet déconnecté. Il n'y a pas d'autre soi. Quand je n'y suis plus (internet) ça n'existe plus, car tout ne se crée que dans l'instant présent. L'agitation n'est là que lorsqu'on est agité, preuve de sa non-présence. Alors ce qui écrit ici, ou ailleurs (ce qui est la même chose), est non-présent, pas dans la réalité.

Toute conversation intellectuelle est duelle.
Deux religieux discutant leur point de vue font de la politique.
La nature de la politique est dualité, elle ne s'applique qu'à la 3D.
Au-delà, le mental n'est plus souverain.
Mais il ne peut y avoir de "deux", ni d'autres que soi. Si la dualité est vue, elle n'incombe que soi-même, un soi-même mental. Par conséquent, la 3D, l'ego, le moi, venant du mental, sont illusion.
On existe, mais pas en tant que division, pas en tant que forme séparée.
C'est l'Un.

Pour donner des enseignements, dispenser des soins énergétiques etc, il faut se considérer comme un être séparé. Aussi si on le fait, il convient de savoir que ce n'est qu'à soi-même.
L'Un a t-il besoin d'enseignement, de soin énergétique ? Non, tout cela n'est valable que dans le rêve, où l'on croit devoir réveiller son propre état endormi. L'Un est pur éveil, pure Conscience, si cela n'est pas là il ne faut pas s'en faire, c'est qu'on dort toujours. Et pour se réveiller, il suffit de considérer le rêve pour ce qu'il est, et connaître sa propre réalité, car son expérience est déjà là.